tt ads

En matière de télécommunications, la 5G est synonyme de la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile, elle fait suite à l’exploitation technologique LTE en succèdant à la quatrième génération, appelée 4G.

Grâce à ses nombreux avantages, la 5G favorisera la transformation numérique de la société dans les années à venir, citons quelques de ces avantages :

– une augmentation des débits : le réseau 5G permettra d’aller plus vite avec des débits 10 fois plus rapides que la 4G,

– une réactivité accrue grâce à un temps de latence divisé par dix.

– une amélioration des capacités de connectivité avec beaucoup plus d’utilisateurs qui pourront se connecter en même temps, tout en conservant une connexion de qualité,

– une solution à l’explosion du trafic mobile causée par les milliards d’objets connectés qui rempliront notre quotidien de demain,

– une réduction de la consommation d’énergie : cette technologie est plus performante en consommant moins d’énergie, ce qui aura un impact positif sur l’autonomie des batteries.

– Bouleversement majeur dans l’industrie des télécoms, cette technologie offrira un débit beaucoup plus élevé que la 4G actuelle, avec un accès plus rapide aux contenus et la possibilité de faire circuler des milliards de données sans engorgement.

– La 5G permettra à toutes sortes d’équipements électroniques d’être connectés entre eux, ce qui permettra de généraliser des applications futuristes: voitures autonomes, usines automatisées, chirurgie à distance, robots «intelligents»…

Quels sont donc les onséquences de la 5G sur la santé ?

Pour augmenter le volume de données, la 5G utilisera une bande de fréquences plus haute que la téléphonie mobile actuelle: à partir de 3,4 gigahertz (GHz) d’abord puis, à terme, au-dessus de 26 GHz.

Mais plus la fréquence est haute, plus la portée des ondes est courte. C’est pourquoi le déploiement de la 5G nécessitera d’augmenter le nombre d’antennes, une perspective qui inquiète certaines ONG car cela peut être cancérigène.

Le déploiement a commencé aux États-Unis, la Corée du Sud et maintenant en Europe dont la Suisse, la Finlande, l’Estonie et Monaco font partie des premiers pays à avoir commencé à déployer la 5G. L’Allemagne a attribué aux opérateurs les fréquences nécessaires et la France fera bientôt de même.

les sources d’exposition aux radiofréquences sont nombreuses, ce qui provoque «des craintes», comme le reconnaît l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Malgré de nombreuses recherches, rien n’indique pour l’instant que l’exposition à des champs électromagnétiques de faible intensité soit dangereuse pour la santé humaine» a fait savoir l’OMS.

Rappelons que, le Président des États-Unis, Donald Trump a déclaré lors d’un discours sur le déploiement de la 5G aux États-Unis qu’il veut  la technologie 5G et même 6G aux Etats-Unis qui selon lui est beaucoup plus puissante, plus rapide et plus intelligente que la norme actuelle.

TECHDACTU

tt ads

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *